... je mesure un mètre... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
INDEPENDANT

avatar

Messages : 170
Pièce d'Or : 20
Date d'inscription : 23/02/2013

INFORMATIONS SUR LE PERSONNAGE
Pouvoirs:
Inventaire:

MessageSujet: ... je mesure un mètre... [Libre]   Dim 7 Juil - 15:13

Réveil dans le brouillard, au milieu d’ours en peluche bariolés. L’un entre eux, bleu, immense, te fixe de ses yeux en boutons. Il te faut quelques secondes pour  retrouver tes esprits, te souvenir que tu es dans ta boutique, ouverte il y a peu. Tu te lèves, chancelles un peu sur tes jambes. Tu regardes autour de toi, tout est si grand… Tu clignes des yeux, persuadée que c’est dû à une illusion d’optique, à cause du réveil imminent. Tu fais quelques pas, incertains. Quand t’es-tu endormie ? Alors que tu cousais un lapin en peluche, hier soir, si ton esprit embrumé ne te joue pas des tours. Tu observes tes mains et les petites piqûres d’aiguilles sur les bouts de tes doigts en témoignent. Tes mains… Elles sont étrangement petites. Trop rondes…

Tu prends le temps de te regarder. Tes vêtements sont trop petits tes chaussures également… Le sol est trop près. Tu t’approches de la vitre et peux détailler ton visage. Avec horreur, tu découvres celui d’une gamine. Tu as grande peine à te reconnaître : ce n’est pas la toi adulte, au visage trop dur, mais ce n’est pas la toi enfant, car gamine, tu étais encore une petite fille soignée et bien propre sur elle.

Qu’est-ce qui s’est passé ? Tu t’infantilises après avoir ouvert un magasin de jouet ? C’est une forme de malédiction ou d’hallucination ? Tu es la seule dans ce cas ? Tu soupires : en tout cas, tu ne peux pas rester comme ça. Tu approches une immense poupée d’environ un mètre. Ta taille actuelle en fait. Tu prends ses vêtements, que tu te souviens avoir cousus il y a quelques jours. Elle est plutôt réussie : bien que maladroite, le temps passé sur les routes en te débrouillant avec deux trois vêtement et  l’ouverture du magasin qui t’avaient  obligée à sérieusement te mettre à la couture t’avaient permis de bien t’améliorer. Tu enfiles la robe bleue à dentelle et détaches les rubans des cheveux de la poupée pour te faire deux épaisses tresses qui pendent de part et d’autres de ton visage. Tu t’étonnes de ce curieux réflexe : tu avais renoncé à t’attacher les cheveux depuis le départ de chez toi. Peut-être était-ce dû à ta nouvelle apparence : te  sens-tu plus fragile et sens-tu alors le besoin d’obéir aux règles édictées par la tyrannie de ta mère ?

Tu ne tentes pas de réfléchir plus longtemps. Tu te mets sur la pointe des pieds et tournes la pancarte pour qu’un « ouvert » s’affiche à l’extérieur de la porte vitré. Tu t’assieds ensuite au milieu des peluches, sachant pertinemment que tu ne verrais rien par-dessus le comptoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

... je mesure un mètre... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume de Seraph ::  :: CENTRE VILLE :: LES BOUTIQUES :: Magasin de jouets-