Jusqu'au bout de la nuit [Pv:Lugthierne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité



MessageSujet: Jusqu'au bout de la nuit [Pv:Lugthierne]   Sam 6 Avr - 21:13


À bon, je n'étais pas invité ?


Bien que la nuit était déjà tombée sur Bharkan et que les gens étaient déjà tous rentrés chez eux, toi tu te baladais dans les ruelles les plus sombres de la ville. Tu traversais la ville telle une ombre plongée dans les ténèbres. Tu évitais les endroits trop éclairés pour rester le plus discret possible. Tu marchais à un rythme assez lent et décontracté sans trop te soucier de ce qui pouvait t'arriver. Il devait être aux alentour de minuit, enfin c'est l'heure que tu croyais qu'il était. Toutes les maisons étaient éteintes, plus aucune lueur à part celle des lampadaires, éclairait les sombres rues dans lesquelles tu vagabondais.

Mais que faisais-tu ici ? Peu de gens se baladent dans les quartiers lorsque la lune brille, ce ne sont pas vraiment des lieux très sûr. Il faut être inconscient pour se balader à cette heure. Mais c'est vraiment, tu n'es pas vraiment normal. Tu aimes toutes ces choses un peu glauques et qui font peur à la plupart des humains. Tu ne te baladais pas juste pour prendre l'air, ce n'était pas vraiment dans tes habitudes. Tu étais tout simplement à la recherche d'un peu de sang, d'une nouvelle victime, une nouvelle proie avec laquelle tu pourrais t'amuser. Mais la nuit n'est pas vraiment apte à rencontrer quelqu'un tu le savais pourtant.

Tu avais entendu parler d'une certaine soirée qui se prolongerait toute la nuit dans le quartier noble de la capitale, et tu comptais bien t'y rendre pour rassasier ta soif de sang. Plein de jeunes écervelés complètement assommés par les bienfaits de l'alcool, cela te faisait des proies faciles à avoir. Ils devaient déjà tous être sous l'emprise de l'alcool, tu n'aurais même pas eu besoin d'utiliser ton pouvoir pour les droguer. Et dire que toi tu n'as jamais été ivre et tu ne le seras jamais. Cela te rendait un peu nostalgique mais te dérangeais pas plus que ça.

Voilà, tu étais arrivé au lieu où se déroulait la soirée à laquelle tu n'étais même pas invité. Tu avais l'étrange capacité de pouvoir rentrer n'importe où sans pour autant être considéré comme un intrus. Il faut dire que parfois tu forces un peu le passage et ne passe pas toujours inaperçu. Et c'est comme-ci de rien était que tu entras dans la soirée. Elle se déroulait dans une cour, à l'arrière d'une maison assez majestueuse et forte sympathique. Il y avait une piste de danse au centre de la cour, un bar où plus d'hommes que de femmes s'y trouvaient, et un coin où les gens semblaient être tombé les uns après les autres complètement ivre. Il ne semblait pas y avoir de garde ce qui t'encourageait à poursuivre ton idée principale.

Tu te dirigeas alors vers le bar, après tout, c'est là-bas que les proies les plus faciles se trouvent. Mais pour le moment tu t'installas sur l'un des tabourets de bar à plus d'un mètre du sol et demanda un verre de vodka au barman. Tu en enquillas plus d'une dizaine à la suite sous les yeux assez étonner du barman qui ne comprenait pas pourquoi tu n'étais toujours pas ivre. Tu le regardas juste avec un petit sourire n'argueur et demandas un autre verre. Tu serais déjà ivre mort si ton pouvoir ne t'empêchait pas d'être drogué.



© Akira Sasori

Revenir en haut Aller en bas
INDEPENDANT

avatar

Messages : 170
Pièce d'Or : 20
Date d'inscription : 23/02/2013

INFORMATIONS SUR LE PERSONNAGE
Pouvoirs:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Jusqu'au bout de la nuit [Pv:Lugthierne]   Dim 7 Avr - 12:26

Lugthierne errait dans les rues, comme à son habitude. Le froid mordait ses bras nus; elle n'avait pas pris la peine d'emmener une veste à passer au dessus de sa vielle robe. Elle luttait contre le vent qui tentait de la faire tomber. Comment était-elle arrivée ici? Elle n'avait, pour une fois, ni l'air d'avoir trop bu ni d'être poussée par la faim. Il arrive probablement un moment où les vagabonds marchent sans en avoir la moindre conscience et se contente de mettre un pied devant l'autre, prêtant uniquement de l'importance à leur pauvre corps confronté aux éléments. Le froid avait dévoré ses bras, cela ne lui suffisait plus. Il décida frapper plus durement son visage, de s'infiltrer sous sa robe, de ronger ses mollets à peine protégés par un mince collant transparents. La jeune femme ne pouvait rien faire contre un ennemi invisible. La nuit tentait de l'envelopper, de la protéger par sa rassurante obscurité mais la lune, cruelle, jetait sa lueur glacée sur la misérable. Elle tourna vers une autre ruelle éclairée par des lampadaires qui diffusait une lueur jaune, si artificielle à coté de la lumière blanche de l'astre de nuit.

Au bout de la rue, elle remarqua l'arrière-cour de la maison d'un noble de laquelle sortait une douce musique. Elle s'approcha, et, ne voyant personne, se faufila par l'arrière. Elle marcha à petit pas vers la salle principale où se tenait la fête. Au centre, de gracieux couples de danseurs virevoltaient, au fond, un immense buffet prônait et, sur le coté, elle avisa un bar. La lumière émanant d'un large lustre l'éblouit et elle plissa les yeux quelques instants pour s'habituer à la vive lumière. Elle se dirigea ensuite vers le bar où elle s'assit. Elle s'inspecta quelques instant, remarquant qu'encore une fois, elle se rendait dans un endroit chic vêtue comme une pauvresse. Un plat en argent posé près d'elle lui servit de miroir grâce auquel elle arrangea un peu les mèches de cheveux qui refusaient de se ranger parfaitement. Elle sortit alors sa pipe de sa besace et l'alluma. De large cercles de fumée s'élevèrent. Elle ferma les yeux et laissa le son régulier de la valse guider ses pensées.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jusqu'au bout de la nuit [Pv:Lugthierne]   Dim 7 Avr - 13:20


Puis-je vous duper ?


Tu buvais encore et encore tout en sachant que tu ne serais pas ivre au bout du compte. L'alcool est comme un verre de jus d'orange pour toi, tu apprécies tellement son goût. Mais tu ne devais pas oublier pourquoi tu étais ici. Tu n'étais pas venu juste pour vider les réserves d'alcool qui t'étais généreusement offert, enfin tu l'espérais car tu n'avais pas vraiment de quoi payer. Mais étant une soirée de noble te cela devait bien être payé d'avance.

Tu te retournas vers la piste de danse et regarda les couples qu'il y avait valsées doucement et romantiquement, collés les uns aux autres. Toi aussi tu savais danser, mais le peu de jeunes demoiselles qu'il y avait étaient déjà toutes entourées d'hommes leur faisant la cour pour espérer avoir un baiser de ces dames. Cela faisait bien longtemps que tu ne t'étais pas prêté à l'un de ces jeux de séductions. L'amour était une notion qui t'échappait, tu ne pouvais pas vraiment comprendre ce que c'était.

Pendant que tu rêvassais, une jeune demoiselle venue s'asseoir au bar sur la chaise adjacente à la tien. Tu la regardas discrètement de haut en bas pour voir à quoi elle ressemblait. Elle avait une longue chevelure noire un peu en bataille, des yeux plus bleus que la mer, des vêtements peu chauds pour quelqu'un qui sort en pleine nuit. Habiller d'une robe qui lui laissait les bras exposés au froid de la nuit et d'un sac que les femmes ont tendance à trimballer avec elles. Il ne fallait pas être voyant pour deviner que cette femme était comme toi ... une intrue.

« Bonsoir, comment allez-vous ?»

Eh bien, voilà que tu engages de plus en plus tôt les conversations. Mais si tu lui parlais ce n'étais pas juste pour passer le temps ou faire connaissance, mais parce que tu venais de trouver la proie que tu voulais pour ce soir.

« Permettez-moi de me présenter, Akira Sasori, je ne suis qu'un jeune médecin, rien de plus. Et vous êtes ? »

Quel beau langage utilisais-tu en plus d'un sourire assez jovial. Tu aimes faire tout ce cinéma et te faire passer pour ce que tu n'es pas. Si seulement elle savait ce que tu pensais en ce moment. Si seulement elle savait ce que tu envisageais de lui faire. Si seulement elle savait que bientôt elle serait l'objet d'étude du meilleur médecin des Moonlight.



© Akira Sasori

Revenir en haut Aller en bas
INDEPENDANT

avatar

Messages : 170
Pièce d'Or : 20
Date d'inscription : 23/02/2013

INFORMATIONS SUR LE PERSONNAGE
Pouvoirs:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Jusqu'au bout de la nuit [Pv:Lugthierne]   Dim 7 Avr - 15:19

Le fil de ses pensées la ligotait si fort que Lugthierne ne remarqua pas immédiatement l'homme qui lui addressait la parole.

« Bonsoir, comment allez-vous ?»

Elle ne broncha pas, gardait les yeux fixés sur ses pensées. Machinalement, elle continuait de faire des ronds de fumée, aspirant de grandes bouffées qui la faisait de temps à autre toussoter.

« Permettez-moi de me présenter, Akira Sasori, je ne suis qu'un jeune médecin, rien de plus. Et vous êtes ? »

Elle sursauta lorsqu'elle entendit la voix de l'homme. Elle tourna la tête vers lui. Elle s'étonna de voir ses cheveux verts: quel excentrique était cet homme? Elle fixa alors son sourire, un étrange sourire, d'apparence jovial mais pourtant les deux canines la mirent mal à l'aise. Son cerveau était fatigué, peut-être embrumé par la fumée de sa pipe aussi se demanda-t-elle un instant si c'était un homme ou un vampire qui se tenait devant elle. Elle prit une courte inspiration, qui lui parut lui coûter cher avant de se présenter en souriant légèrement:

Bonsoir Monsieur Akira. Je suis Van Keybus Lugthierne, fille de Monsieur Van Keybus, bourgeois.

Elle trouva sa présentation extrêmement maladroite et déplora la fatigue dûe à l'heure tardive. Elle tenta de reprendre un peu d'assurance, se redressa, commanda un verre de whisky, la boisson de son voisin lui ayant fait envie avant de tourner la tête vers la piste de danse. Ce soir, elle n'avait nullement envie de discuter. Elle était ici pour se réchauffer et non pas pour faire connaissance avec un médecin excentrique aux cheveux verts. Elle porta à nouveau sa pipe à ses lèvres mais un violente quinte de toux la saisit. Elle était probablement dûe au tabac et au froid qu'elle avait enduré dans la rue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jusqu'au bout de la nuit [Pv:Lugthierne]   Dim 7 Avr - 18:33


Il fait froid non ?


La jeune femme sursauta lorsque tu lui adressas la parole. Il est vrai que tu fais plutôt peur, ta tignasse verte peu normale peut en surprendre plus d'un, tes gants que tu portes tout le temps peut te faire passer pour un fou adorant les expériences étranges -ce que tu aimes faire-, tes petits yeux si clairs mais ténébreux à la fois n'inspire pas à la confiance et tes grandes canines pourront en faire frémir plus d'un.

« Bonsoir Monsieur Akira. Je suis Van Keybus Lugthierne, fille de Monsieur Van Keybus, bourgeois. »
Van Keybus, ce nom ne t'évoquait absolument rien. Tu cherchas un peu dans ta mémoire pour être sûr de ne jamais l'avoir vu mais aucune trace d'elle. De plus elle venait d'affirmer que sa famille était bourgeoise. Tu avais presque envie de rire devant cette affirmation, devant ça tenue peu élégante.

« Enchanté de faire votre connaissance. »

Tu étais vraiment bon acteur. Tu aurais pu faire du cinéma ou du théâtre, mais non, il a fallu que tu te tournes dans la voie du sang et de la haine. Les spectacles auxquels tu assistais était toujours sanglant, répugnant, horrifiant. Rien à voir avec les belles histoires d'amours que l'on nous raconte. Enfin, pour l'instant, ta pièce de théâtre ne se déroulait pas vraiment comme le script que tu avais écrit. La demoiselle ne te prêta plus beaucoup d'attention et commanda un verre d'alcool avant de prendre entre ses lèvres délicates, sa pipe en bois et d'inspirer une bonne bouffée de fumée qu'elle fit ressortir en cercles brumeux. La fumée qui passa dans ces poumons la fit aussitôt tousser.

« Vous ne devriez pas fumer, encore moins boire. »

Tu pouvais remarquer sur la peau blanche de la dame les marques du froid se présentant sous des frisons. En tout bon homme, tu enlevas ta veste rouge et la posas sur le bar prêt d'elle. Bien que la fête ce déroulait dans une salle, il n'en faisait pas plus chose pour autant. Tu n'avais plus qu'un petit t-shirt sur le haut du corps et tu sentis toi aussi la sensation du froid, mais comparé à elle, tu ne risquais pas de tomber malade.

« Tenez, n'allez pas attraper froid. J'ai pus remarquer que vous regardiez la piste de danse. Voulez-vous danser ?»

Tu te levas et lu tendus la main pour l'inviter à danser.



© Akira Sasori

Revenir en haut Aller en bas
INDEPENDANT

avatar

Messages : 170
Pièce d'Or : 20
Date d'inscription : 23/02/2013

INFORMATIONS SUR LE PERSONNAGE
Pouvoirs:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Jusqu'au bout de la nuit [Pv:Lugthierne]   Mar 9 Avr - 16:42

« Enchanté de faire votre connaissance. »

Lugthierne tourna à peine les yeux vers l'homme. Elle continuait à faire des ronds de fumée, observant attentivement la manière dont ils disparaissaient. Voir la brièveté de ce qu'elle faisait la fascinait étrangement, probablement à cause de sa fatigue.

« Vous ne devriez pas fumer, encore moins boire. »

Elle lui lança un autre regard, plus long cette fois. Pourquoi tout le monde se sentait obligé de la prévenir des risques du tabagisme et de l'alcool. N'avait-elle pas passé l'âge de toutes ces sottes recommandations? Elle s'apprêtait à répondre lorsqu'en tournant la tête, elle remarqua qu'il avait enlevé sa veste. Elle fut surprise.

« Tenez, n'allez pas attraper froid. J'ai pus remarquer que vous regardiez la piste de danse. Voulez-vous danser ?»

Elle le fixa dans les yeux, du même regard dur et froid que sa grand-mère lui avait appris à lancer. Elle avait retrouvé son assurance habituelle, probablement grâce aux vertus "thérapeutiques" que la fumée avait sur elle

Je regarde les gens danser car ils ressemblent, à tourner régulièrement et stupidement sur la piste, aux ronds de fumée. Mais, j'accepte votre invitation. Vous m'expliquerez en dansant les méfaits de l'alcool et du tabagisme.

Elle lui sourit, presque poliment si on omettait la lueur espiègle dans ses yeux. Elle tendit sa main.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Jusqu'au bout de la nuit [Pv:Lugthierne]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jusqu'au bout de la nuit [Pv:Lugthierne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jusqu'au bout de la nuit [Pv : Carpe Diem]
» Dansons, jusqu'au bout de la nuit ! [PV Nino & Dulcianna]
» Voyage au bout de la Nuit [Partie 1] [Terminé]
» Jusqu'au bout de la nuit
» Les démons de minuit vont danser ...jusqu'au bout de la nuit [Fe]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume de Seraph ::  :: ARCHIVES :: RPs abandonnés-