Une paire d'explorateurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PERSONNAGE NON-JOUEUR

avatar

Messages : 72
Pièce d'Or : 9
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Une paire d'explorateurs   Sam 23 Mar - 9:31


Une paire d'explorateurs
Après avoir débarqué sur l'île et avoir assisté au petit discourt d'un des organisateur, vous vous décidez à aller explorer cet endroit si étrange. A vos côtés, un(e) jeune homme/demoiselle marche entre les fougères. Il est apparemment déconseillé de s'aventurer tout seul dans cette forêt et c'est pourquoi vous vous décidez a former à binôme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une paire d'explorateurs   Sam 30 Mar - 20:10



UNE PAIRE D'EXPLORATEURS ~ JOANNI & NAOKI
Leibniz
______________________

Devant ce nouveau paysage, Naoki redevenait un enfant. Pourtant les îles de Leibniz n'avaient rien en commun avec la région natale du jeune homme. Contrairement à la terre sèche du désert, le sol amortissait chaque pas, on marchait sur un nuage et les pas sourds glissaient d'eux-même vers la forêt. La contemplation l'avait empêché d'entendre le discours prononcé par un organisateur de la découverte de Leibniz. Aussi, dès que la voix s'éteignit dans un « Bonne chance », le jeune homme se laissa guider par sa curiosité vers les ombres de feuilles qui s'étendaient plus loin qu'il ne l'imaginait. Se disant que la beauté est souvent trompeuse, il s'éloignait de plus en plus du groupe. Il franchit l'orée des bois... Les branches et les feuilles tendaient vers le ciel, sur le point de s'envoler. Le vent provoquait des sifflements entre les feuilles, des grondements entre les troncs, attribuant à cette forêt une ambiance inquiétante. Naoki ne pouvait s'empêcher d'éprouver de la fascination. Son instinct ne s'était pas autant éveillé ainsi depuis qu'il avait quitté les déserts de Marenk.

Cependant tout était calme, hormis le bruit du vent et un cri aigu... Un cri ? Il tendit les oreilles, cela venait de plus loin. De l'action ? Il se mit à courir, filant droit vers le cri. Sa dague commençait à le démanger à l'idée d'un danger quelconque. Il déboucha sur une sorte de petite clairière. Un autre cri. C'était une fille. Elle était sûrement tombée à la vue de cet immense... insecte. Cette chose avait des pattes crochues implantées partout sur son corps oblongue. Il était difficile de dire s'il possédait une tête, ou des yeux. À l'approche de Naoki, la grosse bestiole se dressa sur ses pattes. Elle changea subitement de couleurs, passant d'un gris foncé à un gris presque blanc, comme si elle avait déteint. Il pila face à ce spectacle. Elle se sentait menacée... Naoki, tentant une stratégie de base, rangea sa dague et inspira profondément, puis il s'immobilisa entièrement avant de rugir en s'adressant à la bête. La réaction fut instantanée : elle replia ses longues pattes, recouvrit sa couleurs originelles, se tassa en boule et roula de toute ses forces vers les arbres. Amusé par la peur qu'il avait inspiré à cette chose immense, il explosa de rire. Il séchait une dernière larme lorsqu'il se souvint de la fille.

Elle était toujours par terre. Ses cheveux roses en pagaille avaient des fleurs, venues s'immiscer sauvagement. Cette fille n'avait pas un pouvoir qui lui permettrait de survivre toute seule en cas d'un réel danger. L'insouciance de la jeunesse, se dit-il. Il hésita, finit par se contenter de lui tendre la main sans rien ajouter.

© Nao~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une paire d'explorateurs   Mar 2 Avr - 10:54

    On venait d'accoster sur une des îles Leibniz. A peine tout le monde descendus que la personne qui nous avait amenés jusqu'ici commença un discours long et barbant à mon goût. Si je devais le résumer, cela ferait " Attention où vous allez, attention à ce que vous toucher, attention à ce que vous mangez, attention ... " et bla bla bla. Continuant d'écouter avec une oreille plutôt inattentive, je cueillis une fleur. J'allais commencer à arracher ses pétales, on ne pouvait pas m'en vouloir, il y en avait des milliers de l'autre côté, que ceux - ci s'évaporèrent. Cela m'amusa énormément. Devinant que le discours allait bientôt toucher à sa fin, je m'octroya le droit de partir en vadrouille. C'est à quatre pattes dans les fourrés que je disparus.

    Je me retrouva dans un parterre de ces fleurs aux pétales évanescents. Je passa bien sept minutes à faire disparaitre tous les pétales qui se trouvaient devant moi. Soudain, j'entendis un bruit venant des buissons. Qu'est - ce que cela pouvait - être ? J'écartai le fait que cela pouvait être un autre explorateur étant donné que j'étais la première partie. Je me retrouvais avec l'option que c'était un animal. Et comme je l'avais bien retenu, la faune et la flore était bien différente de chez nous ici. J'en avais eu un avant - goût avec ces plantes. Me dirigeant doucement vers le buisson, j'imaginais sur quel animal insolite j'allais tomber. Un faon rose ? Un chat à trois queues ? Ou un mélange d'animaux connus, du genre oiseau - tortue - souris ? Quand j'écartai les buis, ce ne fût aucunes de ces choses, c'était bien pire.

    J'étais dorénavant devant un insecte .. gris .. et surtout énorme ! Il faisait ma taille quand je suis à quatre pattes ! Je déglutis, ne bougea pas un moment, et fit un bond incroyable, moi - même je ne savais pas que je pouvais sauter aussi loin, pour m'échapper. Seulement, la bête également savait sauter loin. En un saut, elle me rattrapa et me maintenant à terre. J'ai essayé d'invoquer une des épées que j'avais, mais dès que je l'avais en main, bah je ne pouvais rien faire, l'insecte me tenait aux poignets et aux chevilles, je ne pouvais faire aucun mouvement. Alors je cria, en espérant ne pas m'être assez éloignée. Je me débattis aussi, mais cela ne fit rien à par rajouter quelques fleurs à mes cheveux. J'avais perdu tout espoir de revoir le monde d'en bas jusqu'à ce que la bête .. pâlisse ? Elle venait de virer du gris au gris clair, voir presque blanc. J'essayai avec tant de bien que de mal de me tourner pour voir qui était venu et je vit un jeune homme aux cheveux bleus, grand, peut - être plus âgé que moi, avec une dague. Mais à la place de tuer l'insecte avec son arme, il la rangea. Surprise pour tout le monde - surtout pour l'insecte -, il commença à rugir.

    Mon assaillant se mit en boule, retrouvant son gris d'origine et s'en alla, en roulant. Je ne bougea pas encore, toujours choquée de ce qui venait de m'arriver. Le discours du guide n'était pas si inutile tout compte fait. L'inconnu me regarda, puis après un moment me tendit la main, en silence. Je la pris et me releva. Je passa mes mains sur ma tête pour me débarrasser de toutes ces fleurs et tapa sur mes vêtements pour en enlever les saletés. Puis je brisa le silence.

    " Merci d'être venu à mon secours. "

    Je lui souris, ne sachant pas vraiment quoi faire d'autre, pour ensuite lui tendre la main, pour le saluer cette fois - ci.

    " Je m'appelle Joanni Honorima, et toi ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une paire d'explorateurs   Lun 8 Avr - 1:35



______________________

La fille accepta son aide. Alors que ses gants le démangeait devant tant de désordre capillaire, elle secoua ses cheveux, faisant tomber les quelques fleurs qui les habitaient et redonnant un semblant d'ordre. De même pour ses vêtements.

- Merci d'être venu à mon secours, finit-elle par lâcher.

Nerveusement peut-être, son visage afficha un sourire. Si jeune et si... Naoklan ne trouva pas le mot adéquat qui convenait pour la décrire, ou du moins l'impression qu'il avait d'elle. Il était sur le point de poursuivre son chemin quand elle lui tendit une main.

- Je m'appelle Joanni Honorima, et toi ?

Joanni ? Était-ce son nom ou son prénom ? En tous cas, il n'avait jamais entendu parlé d'une famille Joanni.... Il ne prit pas sa main, car un tel geste demandait qu'il retire un gant et laissa sa peau nue au contact de l'air et d'un autre corps. D'où venait la poignée de main d'abord ?! Une méthode ridicule ! Pourquoi pas embrasser les gens tant que nous y étions ?! Ignorant la réaction de la fille face à son refus, Naoklan hésita avant de se présenter :

- Behemoth Naoklan. Je pense que vous ne devriez pas partir seul dans les forêts de cette île.

Lui aussi était seul, mais il possédait un pouvoir plus puissant que le sien et une arme blanche s'il y avait corps-à-corps. Cette fois il s'éloigna de la clairière pour de bon, toutefois il fit signe à la victime de le suivre. N'entendant pas de pas, il se retourna et vérifia si elle le suivait effectivement ou non.

© Nao~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une paire d'explorateurs   Lun 3 Juin - 16:28

    Le jeune homme afficha une drôle d'expression lorsque que je me fus présentée. On resta quelques secondes dans le silence, moi gardant ma main en l'air telle une imbécile, lui indifférent. Je ne me suis jamais sentie aussi bête, surtout quand je me suis rappelée que normalement, on se présente en disant d'abord son de famille. Et bien bravo, je m'appelais désormais Honorima. Non mais quelle douée je fais des fois. Commençant à avoir une crampe, je baissai ma main. Et peu après, l'inconnu décida enfin de se présenter.

    " Behemoth Naoklan. Je pense que vous ne devriez pas partir seul dans les forêts de cette île. "

    Aussitôt qu'il avait fini sa phrase, il se retourna et partit plus loin, peut - être là où il n'y aurait pas de fille aux cheveux roses en danger, mais il me fit quand même signe de le suivre. Il n'avait pas vraiment tort, si dès mon arrivée, un insecte géant m'avait attaquer, je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre. Il regarda en arrière pour voir si je le suivais. Sans réfléchir, je partis le rejoindre. Il m'avait sauvée, je lui devais bien de l'accompagner non ? C'est alors aux cotés de Naoklan que je continua mon exploration de l'île.

    Cela faisait un petit bout de temps qu'on avançait sans rien trouver à art un paysage très spécial. Mais surtout, ce silence commençait à me peser. C'est sans remords que je le brisa avec la première idée qui m'était venue en tête.

    " Si tu as osé venir sur cette île, c'est que tu es un mage, non ? "

    Pour moi, cela avait l'air normal, mais je préférai poser la question. Je ne l'avais vu qu'hurler jusqu'à présent.

[Désolée, j'ai pris du temps à répondre, et en plus, c'est court. >_<]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une paire d'explorateurs   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une paire d'explorateurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» épées, rondache, paire d'épées et parades?
» Un rendez-vous d'explorateurs.
» paire de pistolet
» [Poxies] Amazones 28mm
» [validée]Aito Kimura , Futur Amiral

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume de Seraph ::  :: ARCHIVES :: RPs abandonnés-